Actualités

Le monde de l’immobilier bouge, et Stadim s’adapte. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons vous tenir informés de nos derniers développements et innovations.

Best wishes

In 2021 we’d value seeing you in real life again.  And let us celebrate our 25th anniversary together. The whole team wishes you a happy new year!👇🏻🌲

Analyse du marché belge du logement étudiant

D'ici 2030, il faudra construire environ 95 000 kots supplémentaires, simplement en raison du nombre croissant d'étudiants. C'est l'une des conclusions d'une analyse de marché réalisée par Stadim & Diggit StudentLife.

L’impact du corona sur les segments du secteur immobilier (septembre 2020)

Nous vous présentons les principales conclusions:
  • Il faut rester vigilant quant à la formation de bulles dans l'immobilier résidentiel. Les augmentations de valeur sont en partie le résultat d’une prophétie auto-réalisatrice et du caractère relativement sûr de l’investissement. Ces deux aspects peuvent rapidement s’inverser.
  • Une dichotomie croissante est observée au sein de l'immobilier de bureau, avec, d'une part, des rendements toujours élevés dans le segment prime et, d'autre part, des rendements en hausse et des revenus locatifs en baisse en dehors de ce segment.
  • L'immobilier logistique reste clairement un pilier et devient une alternative pour les investisseurs privés
  • Le sous-segment du commerce « high street » est celui avec les baisses de valeur les plus nettes, tant dans les petites que dans les grandes villes.
  • L’immobilier hôtelier reste un sujet de préoccupation.
  • Malgré l’apparente situation défavorable, l'immobilier étudiant tient bon.
  • Des signes clairs d'ajustement de l'offre commencent à apparaître, en réponse au déplacement de la demande dû à la crise du covid-19:
    • Nombreux projets d’habitations qui visent à satisfaire une demande croissante dans certains segments résidentiels.
    • Nouvelles affectations de locaux commerciaux dans les emplacements « high street », et même parfois en périphérie.
    • Réaffectation accélérée de bureaux situés dans des emplacements 1bis.
    • Reconversion de biens hôteliers.
Vous pouvez lire le rapport complet ici.